La cathédrale de Montauban est fermée au public jusqu'à nouvelle ordre; après la détection de nouvelles fissures.

 

Le 30 octobre, des lézardes étaient relevées au niveau des premières travées de la cathédrale de Montauban. Par précaution, des témoins en plâtres ont donc été installé dès début novembre. Mais ce lundi, de nouvelles fissures ont été observées, notamment au niveau du sol ,en plus de l’élargissement de celles constatés fin octobre.

La préfecture du Tarn-et-Garonne a donc décidé de fermer la cathédrale au public jusquà’ nouvel ordre.

Des capteurs assurant la surveillance de ces fissures seront mis en place dès le mois décembre. Cet appareillage permettra de mesurer  et d'analyser précisément l’évolution des désordres. Une procédure d’alerte sera définie en cas d’accélération inquiétante des mouvements structurels.

La réouverture du monument pourra être prononcée en fonction de l’analyse des premières données.

 

Lors du dernier conseil municipal de Montauban, l'opposition avait demandé la suspension des travaux du futur parking Roosvelt, dont certains soupçonnent être à l'origine de ces fissures.