Louis Aliot veut désormais briguer un siège au conseil départemental des Pyrénées-Orientales

Le maire de Perpignan, actuellement en campagne pour la présidence du Rassemblement National, a annoncé sa candidature à l'élection cantonale partielle sur le canton de Perpignan-Canohès. 

Louis Aliot veut désormais briguer un siège au conseil départemental des Pyrénées-Orientales
100% RADIO
Louis Aliot veut désormais briguer un siège au conseil départemental des Pyrénées-Orientales
Pyrénées-Orientales
modifié le 25/10/2022 à 09:35


Si ce n'est pas vraiment une surprise, Louis Aliot a annoncé ce lundi 24 octobre sa candidature aux élections départementales partielles sur le canton de Perpignan V.  En pleine campagne pour la présidence du Rassemblement National, le maire de Perpignan vise désormais un siège au conseil départemental. Cette élection sur le canton de Perpignan-Canohès se rejoue les 27 novembre et 4 décembre prochain après une annulation. 

Un candidat RN inéligible à l'époque

L'élection du canton de Perpignan V avait été invalidée par le Conseil d’Etat récemment, en raison de l’inéligibilité de Jean-Marie Dionet, le candidat RN soutenu par Louis Aliot en 2021.  Sa précédente fonction de directeur des douanes était incompatible avec le scrutin. Une irrégularité dans cette élection qui avait été relevée par le duo de candidats de droite, Christine Gavalda-Moulenat (présidente des LR66) et Jean-Louis Chambon (maire de Canohès). Ils avaient perdu dès le premier tour d'une voix seulement face au binôme du RN et celui de la gauche. Ce sont en effet Françoise Chatard et Mathias Blanc, de la majorité départementale de gauche, qui l'avaient emporté au second tour.

Une élection relancée

Le binôme de gauche installé depuis 2021 au conseil départemental des Pyrénées-Orientales doivent donc repartir au combat pour ce mois de novembre. Ils feront cette fois face à un gros morceau du territoire politique local et national. En se présentant, Louis Aliot met toutes les chances de son côté pour obtenir un siège au département. Il sera en binôme avec Carla Muti, l'attaché parlementaire de la député RN Michelle Martinez. Le maire perpignanais espère avec sa candidature obtenir un siège pour représenter sa ville au mieux au sein du conseil départemental. "Je veux faire entendre la voix de Perpignan au conseil départemental, qui distribue plus de subventions à la commune de Thuir qu'à Perpignan" , a notamment déclaré Louis Aliot sur l'Indépendant.

Notez qu'on devrait connaître la liste des candidats pour cette élection cantonale partielle ce mardi 25 octobre. On sait aujourd'hui que du côté des LR, Christine Gavalda-Moulenat ne se représentera pas. Jean-Louis Chambon, son ancien binôme, s'en remet une nouvelle fois aux urnes, accompagnée désormais de Florence Nicolau, ex-candidate aux élections municipales de Perpignan avec l'ancien maire Jean-Marc Pujol.

 


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

07/02/2023 21:07

Anaïs Sabatini dit avoir été victime d'un appel malveillant pour la faire...

Pyrénées-Orientales

07/02/2023 07:33

Les secteurs Haut-Vallespir, Conflent, et Fenouillèdes seront les plus concernés....

Pyrénées-Orientales

06/02/2023 13:25

Cécile Hernandez-Cervellon, 48 ans , athlète handisport en équipe de...