Plusieurs arrêtés viennent d'être pris par le préfet Etienne Stoskopf, visant à limiter la propagation du coronavirus dans le département.

La Covid-19 continue de circuler activement dans les Pyrénées Orientales. Le dernier bilan épidémique de l'Agence Régionale de Santé indique que 18 personnes sont actuellement hospitalisées dans le département, dont 5 personnes en réanimation. Ce mardi, une 39 ème victime était également à déplorer. Selon l'ARS, 1000 cas positifs sont diagnostiqués chaque jour en Occitanie. Ces données poussent les autorités à prendre certaines mesures de lutte contre la propagation de l'épidémie.

Trois nouveaux arrêtés viennent d'être pris par la préfecture des Pyrénées-Orientales concernant : 

- l'interdiction des rassemblements festifs étudiants de plus de 10 personnes dans l'espace public, les établissements recevant du public et les campings

- l'interdiction du rassemblement "fête foraine, foire camelot, brocante, repas", prévu à Bourg-Madame du 10 au 12 octobre prochain

- l'interdiction du rassemblement "fête américaine", prévu à Villefranche-de-Conflent le 18 octobre prochain. 

Pour rappel, trois clusters avaient récemment été identifiés à l'université de Perpignan. Les raisons, parfois liées à l'organisation de fêtes étudiantes en ce début d'année, auront peut-être incité les autorités à prendre les devant avec ce premier arrêté.

L'hôpital qui lui déclenche son "Plan blanc"

A noter qu'une autre mesure indique le constat de cette progression de l'épidémie dans les Pyrénées-Orientales, l'hôpital de Perpignan vient de déclencher le niveau 1 de son "Plan Blanc".  Cela signifie une capacité d'hospitalisation Covid étendue, ainsi que des moyens matériels et humains mobilisables. Cependant, l'activité hospitalière parallèle continue, et aucune déprogrammation chirurgicale n'est envisagée.