Jean-Luc Moudenc estime que les maires ont été entendus suite aux annonces d'Emmanuel Macron.

 

Jean-Luc Moudenc a réagi, ce mardi soir, suite à l'allocution du Président de la République "certaines annonces du Président résonnent comme un soulagement car elles vont permettre de préserver les traditions attachées à Noël, à l’exception regrettable de vraies messes" ; le maire de Toulouse se réjouissant de "la décision de rouvrir certains commerces dès ce samedi 28 novembre." L'édile estime que "le Gouvernement a donc entendu les appels pressants de nombreux maires" dont il était ; tout en constatant à notre micro "on sent bien que la stratégie de déconfinement ne ressemble pas au mois de mai : avec trois palliers étalés sur plus d'un mois et demi. Le but éviter un troisième confinement".  Sur la stratégie de l'exécutif qui a mené au deuxième confinement, Jean-Luc Moudenc estime devoir faire preuve de "beaucoup de modestie", "certes le gouvernement tâtonne mais les scientifiques aussi" concluant que la méthode actuelle "essaie de tenir des inconvénients de ce qui a pu être fait il y a quelques mois".

 

Nouvelles mesures de soutien aux commerçants

La mairie de Toulouse dégaine dans l’immédiat "deux nouvelles mesures pour doper l’activité dans la période de fin d’année" : la collectivité accordera aux commerçants "des autorisations d’occupation, individuelles et ponctuelles, de l’espace (dans des proportions compatibles notamment avec l’accessibilité), afin d’installer une table pour le « Click and Collect » et d’organiser la file d’attente des clients". Elle offrira également "6 journées durant lesquelles leurs clients pourront bénéficier d’un stationnement gratuit de 3 heures dans les parkings souterrains du centre-ville, à des dates à préciser par concertation avec les représentants des commerçants".