Le projet pilote de Celvic, mené depuis l’an dernier sur l’ouest toulousain, va être renforcé.

 

La gendarmerie de Haute-Garonne renforce ses dispositifs contre les violences conjugales.

Une Celvic (Cellule de lutte contre les violences conjugales) avait été créée début 2020 en Haute-Garonne au sein de la compagnie de gendarmerie de Toulouse-Mirail. La brigade dédiée au traitement de ce type de violences « invisibles » car commises dans la sphère privée a traité à ce jour 400 dossiers sur les secteurs notamment de Cugnaux, Saint-Lys, Villeneuve Tolosane, et a procédé à 168 gardes à vue pour 70 défèrements devant un magistrat.

Face à l’explosion des violences intrafamiliales « un chiffre noir », à relier aux différentes mesures de confinement/couvre-feu, la gendarmerie de Haute-Garonne a souhaité « étendre ce dispositif à la grande agglomération toulousaine » expliquait mercredi 24 mars 2021 le général Jacques Plays « pour une mise en place avant l’été ». Le patron des gendarmes d'Occitanie soulignant que ces faits « ne peuvent trouver de résolution dans la seule répression. On travaille aussi dans le préventif avec les associations ».

 

 

 

Trois nouvelles unités avant l'été sur le Nord, l'Est et le Sud toulousain

Trois nouvelles Celvic devraient donc être créées au printemps autour de Toulouse, elles dépendront respectivement des compagnies de gendarmerie de Toulouse Saint-Michel (qui officie sur le Nord et l'Est de la Haute-Garonne), de Villefranche-de-Lauragais (Sud-est) et de Muret (Sud toulousain). « Les Celvic sont constitués de six militaires spécialisés et ponctionnés sur les effectifs des brigades territoriales » soulignait le général de la région gendarmerie lors d’une inspection annuelle à la compagnie de Toulouse Mirail ce mercredi.

Une visite qui a permis au grand patron de remettre des récompenses à plusieurs gendarmes, notamment pour leur action déterminante dans l’éradication de plusieurs trafics de stupéfiants (Cugnaux, Merville ou Fonsorbes) et pour la finalisation d’une enquête pour viol sur mineur « cela témoigne d’une réussite collective de cette compagnie qui peut être fière du travail réalisé dans les enquêtes dont elle avait la charge » notait Jacques Plays, en partance cet été pour de nouvelles fonctions en région parisienne. Fort de ses succès, le commandant de compagnie, le lieutenant-colonel Emmanuel Chanon passera également le flambeau de sa compagnie « TMI » cet été.  

 

LIRE → Toulouse : une cellule pilote de la gendarmerie contre les violences conjugales

 

Remise de récompenses à la Compagnie de gendarmerie de Toulouse Mirail ce mercredi 24 mars 2021 au matin.

Remise de récompenses à la Compagnie de gendarmerie de Toulouse Mirail ce mercredi 24 mars 2021 au matin.


Voir aussi

Haute-Garonne

08/12/2021 22:58

L’ancienne porte-parole de Génération Identitaire s’est fait...

Haute-Garonne

08/12/2021 13:21

Le projet Exilios d’une équipe étudiante de l’Insa a remporté le...

Haute-Garonne

08/12/2021 12:15

C'était une demande de deux associations et un syndicat.
...