Les gilets jaunes tarnais, comme partout en France, vont se réunir ce week-end pour célébrer leur 1ier anniversaire.

Dès 8h demain matin, ils vont se retrouver sur des rond-points. Nous avons rencontré les leaders de la première heure du rond-point de la Jardinerie Tarnaise, puis du camp installé au rond-point de l’Hermet à Lescure d’Albigeois. 

Comment ont-ils vécu cette année de lutte ? Quelles ont été les conséquences sur leur quotidien après les jours de mobilisation. 

Tony DIAS, patron dans le BTP, avait amené ses engins lors des opérations escargots sur la rocade. Il a été verbalisé à plusieurs reprises et cela menace son entreprise, "il me reste 3 points sur le permis, s'il faut on remettra les gilets."

 

 

Les verbalisations se sont multipliées à l’encontre de nombreux gilets jaunes, entrainant la démobilisation de certains.

Cette méthode des forces de l’ordre a réussi à casser en partie le mouvement. 

Guillaume Oser était très suivi sur les réseaux sociaux et très actif sur le rond-point de l’Hermet.

Il a perdu tous ses points de permis, il nous parle de son quotidien. "j'ai perdu 28 points sur mon permis depuis le premier jour des Gilets jaunes, actuellement je suis à moins 16... verbalisé notamment pour stationnement dangereux." précise-t-il.

 

 

Mickael, lui, est toujours très actif et manifeste régulièrement à Toulouse.

Ses convictions et sa détermination sont intactes. Il déplore les sanctions subies par des gilets jaunes qui manifestaient "la situation dramatique de mes collègues aujourd'hui renforce ma détermination" lance-t-il.

 

 

Et ce samedi, il y aura cinq lieux de rassemblement dans le Tarn, pour l’anniversaire des Gilets Jaunes.

A partir de 8h, à Albi au rond-point de la Jardinerie Tarnaise, à Mazamet à la cabane des champignons et à la Richarde, à Graulhet au Pont des Voutes, à Gaillac au rond-point des Zèbres et à Castres au rond-point du Auchan.