L'appel de cette mère de famille perpignanaise après la mort de son fils, écrasé par une voiture

Pierre-Alexis, 21 ans, est décédé le 20 novembre dernier en Normandie, à la suite d'un accident dont les circonstances restent floues. Tout serait parti d'un conflit sur les réseaux sociaux pour sa mère, qui lance une alerte, et organise la solidarité via une cagnotte en ligne. 

L'appel de cette mère de famille perpignanaise après la mort de son fils, écrasé par une voiture
100% RADIO
L'appel de cette mère de famille perpignanaise après la mort de son fils, écrasé par une voiture
Pyrénées-Orientales
modifié le 25/11/2022 à 13:19

 

Elle a tenu à témoigner à notre micro. Colombe a perdu son fils de 21 ans le week-end dernier. Pierre-Alexis a été écrasé par une voiture dans la nuit du dimanche 20 novembre à Sotteville-lès-Rouen en Normandie. Selon Paris-Normandie, le jeune homme se serait accroché à une voiture qui l’a ensuite emporté, fait tomber, puis écrasé. Un autre homme du même âge a été arrêté pour homicide involontaire. Pour sa mère, qui habite avec son fils à Perpignan depuis deux ans, tout serait parti d’un conflit déclenché sur les réseaux sociaux, d'où l'objet de son alerte ce vendredi sur notre antenne. 

"Stop au harcèlement" sur les réseaux sociaux

"Il a été tué à cause des réseaux sociaux", déplore Colombe. Selon elle, la mort de son fils pourrait trouver son origine avant l'accident. Elle évoque une altercation sur la toile entre plusieurs jeunes, dont Pierre-Alexis, au sujet de voitures. "C'est parti en jalousie, et c'est monté en effervescence", ajoute Colombe. Son fils était revenu pour le week-end en Normandie, son ancien lieu d'habitation, pour un projet de tuning. Mais les choses auraient donc dégénéré. Sa mère fait face désormais à une enquête complexe, "un sac de noeuds", avec encore de nombreuses zones d'ombre. 

Colombe souhaite alors passer un message. "Je veux signaler à tous nos jeunes et moins jeunes qu'il faut arrêter avec ces réseaux sociaux. Le harcèlement, stop !" Cette mère de huit enfants, qui travaille dans le social, espère être entendue pour que ces événements ne se reproduisent plus. Elle s'émeut d'ailleurs des diverses affaires judiciaires qui ont marqué l'actualité des Pyrénées-Orientales dernièrement. "Ces insultes, ces poursuites en voitures, ces sorties d'armes blanches, ce n'est plus possible !"
 

Colombe, mère de Pierre-Alexis


Une marche blanche et une cagnotte en ligne 

Avec des proches, Colombe organise désormais l'après. Une marche blanche va avoir lieu en Normandie à la suite de l'enterrement de Pierre-Alexis, "pour signaler et faire partager aux uns et aux autres qu'il faut arrêter de se prendre la tête avec ses réseaux sociaux". Colombe n'en démord pas. Elle envisage même d'en organiser une autre plus tard à Perpignan, où elle réside, pour sensibiliser une nouvelle fois à la montée des violences sur les réseaux sociaux. 

L'une des amies de Pierre-Alexis a elle lancé une cagnotte en ligne sur la plateforme Leetchi. "On est en train d'essayer de rassembler un peu d'argent, parce que Pierre-Alexis n'avait que son compte en banque, il n'avait pas d'assurance", explique sa maman. La cagnotte rassemble ce vendredi dejà plus de 1900 euros. Une somme qui servira notamment aux obsèques du jeune défunt. 
 

Colombe

Voir aussi

Pyrénées-Orientales

03/02/2023 16:17

Découvrez sur quel site aura lieu le festival phare des...

Pyrénées-Orientales

26/01/2023 16:18

Créé à partir de 90% de matériaux recyclés, et ouvert depuis...

Pyrénées-Orientales

24/01/2023 16:43

Plus de 40 sapeurs-pompiers font face depuis la mi-journée à des conditions...