A l'occasion de sa visite au CHU de Montpellier, et accompagné d'Olivier Véran, le Premier Ministre Jean Castex a annoncé le prolongement de l’interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes, et ce jusqu’au 30 octobre.

 

Une mesure qui touche forcement le milieu de sport. Et notamment le rugby, dont l’économie repose en grande partie surles ventes de billetterie. Bruno Rolland est directeur général de l’USAP. Il partage son inquiétude concernant cette mesure :

"Si cette mesure de limitation à 5 000 personnes perdurerait dans le temps, ça serait très problématique pour le club, mais aussi pour le rugby professionnel français en général. Nous avons un modèle qui est construit autour de l'accueil des supporteurs et des partenaires. Et ce serait donc très compliqué pour l'ensemble des clubs de rugby de continuer à fonctionner si cette mesure était appliquée à la lettre et de manière trop longue".

Côté sportif, l’USAP affrontera Colomiers, le leader de Pro D2 en match amical le 21 août prochain.

A l'occasion de sa visite au CHU de Montpellier, et accompagné d'Olivier Véran, le Premier Ministre Jean Castex a annoncé le prolongement de l’interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes, et ce jusqu’au 30 octobre.

Une mesure qui touche forcement le milieu de sport. Et notamment le rugby, dont l’économie repose en grande partie surles ventes de billetterie. Bruno Rolland est directeur général de l’USAP. Il partage son inquiétude concernant cette mesure :

"Si cette mesure de limitation à 5 000 personnes perdurerait dans le temps, ça serait très problématique pour le club, mais aussi pour le rugby professionnel français en général. Nous avons un modèle qui est construit autour de l'accueil des supporteurs et des partenaires. Et ce serait donc très compliqué pour l'ensemble des clubs de rugby de continuer à fonctionner si cette mesure était appliquée à la lettre et de manière trop longue".

Côté sportif, l’USAP affrontera Colomiers, le leader de Pro D2 en match amical le 21 août prochain.