Jacques Cresta, ancien député du Parti socialiste dans les Pyrénées-Orientales, est décédé

Il est mort à l'âge de 67 ans, des suites d'une longue maladie. Ce fut l'une des figures de la gauche locale.

Jacques Cresta, ancien député du Parti socialiste dans les Pyrénées-Orientales, est décédé
100% RADIO
Jacques Cresta, ancien député du Parti socialiste dans les Pyrénées-Orientales, est décédé
Pyrénées-Orientales
modifié le 12/10/2022 à 10:45

 

C'est une triste nouvelle pour le monde politique des Pyrénées-Orientales. L'ex-député socialiste Jacques Cresta est mort des suites d'une longue maladie, a-t-on appris ce mercredi 12 octobre. La figure du Parti socialiste catalan s'est éteint à l'âge de 67 ans alors qu'il souffrait depuis plusieurs mois de gros soucis de santé, notamment de graves difficultés respiratoires. 

Une figure de la gauche des Pyrénées-Orientales et de la région

Jacques Cresta a commencé sa carrière politique en 1980, année au cours de laquelle il adhère au Parti socitaliste. Après plusieurs années de travail au sein de son association de l'AVIP (association d'aide aux victimes de la délinquance), c'est en 2002 qu'il est élu premier secrétaire de la fédération catalane du Parti socialiste. Il sera ensuite réélu à trois reprises.

L'homme de gauche aura également été conseiller municipal de Cabestany à partir de 2003, et sera notamment le bras droit de l'ex-président du conseil départemental des Pyrénées orientales : Christian Bourquin. Il a également occupé la fonction de conseiller régional du Languedoc-Roussillon, dont il a été le 15ème vice-président.

Il sera connu surtout pour son mandat de député entre 2012 et 2017, sur la première circonscription des Pyrénées-Orientales. A l'Assemblée Nationale, il siégeait à la commission des affaires étrangères. Son dernier mandat sera celui de conseiller régional d'Occitanie de 2016 à 2021, sous la présidence de Carole Delga.

Candidat également à la mairie de Perpignan en 2014, il n'aura recueilli que moins de 12% des voix et ne réussira pas à atteindre le second tour. Il avait été remporté à l'époque par le candidat de l'UMP, Jean-Marc Pujol. Jacques Cresta avait aussi fait parler de lui pour son soutien à Emmanuel Macron lors de l'élection présidentielle de 2017. Il s'était depuis éloigné du Parti socialiste local. 
 

 

 

Crédit Photo : Page Facebook de Jacques Cresta


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

07/02/2023 21:07

Anaïs Sabatini dit avoir été victime d'un appel malveillant pour la faire...

Pyrénées-Orientales

07/02/2023 07:33

Les secteurs Haut-Vallespir, Conflent, et Fenouillèdes seront les plus concernés....

Pyrénées-Orientales

06/02/2023 13:25

Cécile Hernandez-Cervellon, 48 ans , athlète handisport en équipe de...