Fin de cavale pour le Toulousain qui s'est évadé début novembre dans l'Aude a-t-on appris de source judiciaire. Il était incarcéré à la maison d'arrêt de Carcassonne.

Selon nos informations l'individu, qui était armé d'un pistolet, aurait été interpellé mardi à Angoulême. Les policiers de la brigade de recherche et d'intervention (BRI) de Bordeaux auraient arrêté le fugitif alors qu'il se trouvait dans un hôtel. L'homme était détenu dans l’attente de son jugement pour des trafics et association de malfaiteurs suite à une découverte d'armes. Une affaire en lien probablement avec la nébuleuse du quartier des Izards, plaque tournante du trafic de drogue à Toulouse. L'homme de 27 ans faisait l'objet d'un mandat d'arrêt.

 

Recherché par toutes les polices de France

Lors d'une opération a priori minutieusement préparée, le prisonnier s'était évadé le lundi 8 novembre vers 9 heures à la sortie d'un hôpital où il était soigné. Il aurait bousculé trois surveillants pénitentiaires chargés de son transfert, avant d'embarquer dans un véhicule qui l'attendait. Détenu et complice(s) avaient pris la fuite.

Le parquet de Carcassonne s'était dessaisi au profit du parquet de Toulouse, vu le pedigree du mis en cause. Les magistrats toulousains avaient confié l'enquête à la BNRF (Brigade nationale de recherche des fugitifs de la police judiciaire) faisant de sa traque une priorité sur l'ensemble du territoire français. L'individu doit être renvoyé en détention, sachant qu'une évasion est punie de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 € d'amende. Me Alexandre Martin l'avocat du mis en cause n'a pas souhaité s'exprimer. 

 


Voir aussi

Aude

07/12/2021 14:36

La gendarmerie le recherche activement.

...

Aude

08/11/2021 16:07

Le procureur de la République de Narbonne a fait une mise au point dans un contexte...

Aude

06/11/2021 08:37

Un seul des deux suspects a été mis en examen samedi. 

...