INFO 100% - Séverine, la nouvelle compagne, soutient toujours Cédric Jubillar mais doute de lui

Interview exclusive de l’avocate de Séverine, Me Fabienne Bex, qui s’exprime pour la première fois depuis la garde à vue de sa cliente. Séverine nous a aussi brièvement livré son sentiment. 

 

 

INFO 100% - Séverine, la nouvelle compagne, soutient toujours Cédric Jubillar mais doute de lui
100% RADIO
INFO 100% - Séverine, la nouvelle compagne, soutient toujours Cédric Jubillar mais doute de lui
Tarn
modifié le 08/01/2022 à 14:58

 

Elle est ressortie éreintée, atteinte psychologiquement, de la garde à vue prononcée à son encontre, pour des soupçons de recel de cadavre le 15 décembre dernier. Un interrogatoire qui s’est terminé le 16 décembre vers 21 heures sans qu’aucune poursuite ne soit retenue contre la quadragénaire de Lescure d’Albigeois. Séverine, la nouvelle compagne de Cédric Jubillar, a depuis préféré rester en retrait du tumulte médiatique. Désormais « elle va bien » affirme son avocate Me Fabienne Bex « c’a été une accalmie, positive pour sa santé et sa sérénité ».

 

Séverine veut rétablir sa vérité 

Car beaucoup d’informations qu’elle estime erronées ont été publiées à la suite du rebondissement judiciaire de la mi-décembre, et Me Bex tient à rétablir sa vérité « il a été indiqué que la nouvelle compagne de Cédric Jubillar a connu ce dernier il y a une dizaine d’années, ce qui est totalement faux ». Pour le conseil de Séverine si « ce dernier résidait dans la région albigeoise, ma cliente a réellement connu Cédric Jubillar en avril 2021 et non avant. En tout cas pas à titre personnel. Elle le connaissait avant uniquement par le biais des médias. »

 

Incertaine, elle ne veut pas "lui lâcher la main maintenant"

Selon ses brèves déclarations, Séverine, qui n’a pas directement souhaité s’exprimer à notre micro soutient toujours son amant, même si aujourd’hui elle doute et affirme « ne pas être sûre à 100% de son innocence » mais « je le soutiens, je ne vais pas lui lâcher la main maintenant ». Elle échange toujours par courrier avec le mis en examen « depuis ma garde à vue j’ai reçu quatre lettres durant les fêtes, deux par deux » explique-t-elle sans s’exprimer sur le contenu.

Pesant ses mots, Me Fabienne Bex explique que Séverine « a toujours été dans la même position de quête et d’aide dans cette enquête » avec « un investissement peut-être plus accru au début que maintenant, compte tenu de son audition. » « Elle est maintenant plus en retrait, madame laisse place aux enquêteurs pour cette affaire » car « elle a fait tout ce qu’elle pouvait pour aider et collaborer ».

Il faut dire que Séverine a payé cher « son affichage médiatique comme compagne de Cédric Jubillar » dans ce dossier. Son actuelle posture pourrait facilement s’expliquer par le harcèlement qu’elle affirme subir depuis, « elle a été ennuyée par des internautes, sur les réseaux sociaux » confirme son conseil.

 

La garde à vue du 15-16 décembre pour des soupçons de recel de cadavre

Selon le Parisien / Aujourd’hui en France, la garde à vue de Séverine s’expliquerait par le fait que Cédric Jubillar aurait confié à un voisin de cellule en prison avoir caché le corps de Delphine près d’une ferme de Cagnac-les-Mines. Une exploitation agricole victime d'un incendie le 15 avril 2021. Cédric Jubillar aurait aussi indiqué que des membres de son entourage étaient au courant. Pointant sa nouvelle compagne Séverine.

Delphine Jubillar a disparu depuis la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Son mari Cédric Jubillar, qui clame toujours son innocence, est mis en examen pour meurtre aggravé et incarcéré depuis le 18 juin dernier.  Une 3e demande de libération, déposée par ses avocats, sera examinée mardi matin par la Chambre de l’Instruction de la Cour d’Appel de Toulouse.

 

Photo : Me Fabienne Bex du barreau d'Albi. 


Voir aussi

Tarn

04/07/2022 13:50

Lors de l’audience du 28 juin dernier, l’avocat général avait requis...

Tarn

01/07/2022 16:38

L'emblématique numéro 9 du Castres Olympique, Rory Kockott, vient...

Tarn

01/07/2022 11:14

Guerric Jehanno sera à nouveau jugé pour le meutre de la jeune Tarnaise

...