La tuile pour l'une des plus prestigieuses entreprises occitanes, quelques mois après une cyberattaque qui a coûté cher. L’un des plus gros entrepôts propriété  de la société immobilière Barings. exploité par ID logistics et loué par les Laboratoires Pierre Fabre, au sud de Toulouse, a dû être évacué en urgence ces dernières heures en raison de problèmes de solidité d'une structure. L'activité d'expédition à l'international serait en mauvaise posture. 

 

Un entrepôt en piteux état

Selon nos informations, des fissures seraient apparues sur les poutres du toit d'un bâtiment mis en service en 2017 et appartenant à un sous-traitant de la multinationale tarnaise. Le personnel - PF et sous-traitant - a été obligé de quitter les lieux en raison du risque important d’effondrement. Ce gigantesque hangar exploité par la société ID Logistics, basée  à Muret et qui permet stockage et expédition dans le monde entier des produits dermo-cosmétiques Pierre-Fabre, serait interdit d’accès jusqu'à nouvel ordre. 

Les exportations seraient, à date, bloquées et le groupe se retrouve dans l'incapacité d'approvisionner ses filiales présentes aux quatre coins du globe. Des dizaines voire des centaines de tonnes de produits seraient bloquées. Forcément de nombreuses questions se posent à quelques jours de Noël : combien de temps faudra-t-il avant que ce problème soit résolu ? Un entrepôt de cette taille disposant des normes de sécurité et d'hygiène adéquates peut-il être mis à disposition, à brève échéance, du groupe pharmaceutique ? Quel impact sur le chiffre d'affaires ? 

 

La direction se veut rassurante

Jointe par téléphone, le direction du groupe tarnais indique "travailler à la résolution du problème",  elle minimise "l’impact sur l’entreprise" puisque "la production cosmétique continue". "Les filiales ont du stock pour tenir plusieurs mois" ajoute le groupe pharmaceutique et dermo-cosmétique.

Pierre-Fabre travaillerait actuellement à la recherche d'une solution de stockage, "peut être d'ici la fin de la semaine". Par ailleurs, l’approvisionnement des clients français dépendent d’un autre site à Muret 1, mais pas sûr que le stock sur ce site soit suffisant. Enfin, le pôle médicaments "n'est pas concerné" argue la direction. 

 

Photo via Google maps 

 


Voir aussi

Tarn

20/01/2022 10:43

La gendarmerie a fait appel aux spécialistes de la Fouille opérationnelle...

Tarn

20/01/2022 09:59

Heureusement, pas de blessé à déplorer

...

Tarn

19/01/2022 16:19

Elles sont sorties du silence au troisième jour des recherches lancées à...