Les trois désœuvrés canardaient au hasard avec deux pistolets Airsoft.

 

Fonsorbes vendredi dernier : trois individus à bord d'une voiture s'arrêtent devant un arrêt de bus à proximité du lycée Clémence-Royer. Ils baissent alors la vitre, sortent une arme et tirent à plusieurs reprises sur des lycéens attendant tranquillement leur bus.

Grosse frayeur des victimes alors que les trois agresseurs s'enfuient en ricanant. Ils feront un second passage, tireront à nouveau à l'aide de leurs deux armes de type Airsoft, demandant même selon une source proche de l'enquête "à deux jeunes filles de danser" menaçant de tirer à nouveau. Aucune blessure grave à déplorer par chance, mais cinq jeunes victimes - touchées aux jambes et aux mains - iront déposer plainte dans la foulée à la gendarmerie qui a immédiatement ouvert une enquête diligentée par le parquet de Toulouse.

L'enquête des gendarmes de la compagnie de Toulouse-Mirail a rapidement permis d'identifier les tireurs grâce à la plaque d'immatriculation du véhicule utilisé lors de l'expédition punitive.

Les deux armes utilisées ont été retrouvées en perquisition. Ce lundi, les mis en cause âgés de 19 à 20 ans ont été interpellés et placés en garde à vue. Ils ont reconnu les faits, relâchés en fin de journée ils répondront de leurs actes en justice en mars prochain.

 

Photo illustration Sirpa gnd.