Pas encore de couvre-feu à Perpignan, mais l’éventualité est à envisager si les indicateurs se dégradent.

 

Après les annonces du gouvernement, qui a instauré le couvre-feu dans 9 métropoles françaises, le préfet des départements non concernés étaient invités à prendre des mesures complémentaires dans la lutte contre la propagation de l'épidémie, si la situation le justifiait. Le préfet des Pyrénées-Orientales Etienne Stoskopf a reçu depuis ce matin les différents acteurs de la vie politique et économique du territoire pour leur présenter les nouvelles mesures appliquées dans le département dès ce vendredi minuit (début de l’état d'urgence sanitaire). 

 

Les indicateurs indiquent une nette aggravation de la situation sanitaire dans les Pyrénées-Orientales depuis une semaine. Le taux d'incidence dans le département atteint 224 pour 100 000, et 356 pour 100 000 à Perpignan, ce qui se rapproche très significativement des métropoles qui appliquent le couvre-feu dès ce soir comme Toulouse et Montpellier. Le couvre-feu dans les Pyrénées-Orientales dépendra de l'évolution des indicateurs. Etienne Stoskopf, le préfet du département, veut "créer un petit choc de prise de conscience pour l'ensemble des habitants des Pyrénées-Orientales". Il poursuit : "On est dans une situation sanitaire qu'on n'a jamais connu. C'est pourquoi nous prenons des édites extrêmement fortes".

 

Les nouvelles mesures dans les Pyrénées-Orientales 

Au vu de cette recrudescence des cas, des mesures sont prises en conséquence : 

- Port du masque obligatoire dans les communes de plus de 1000 habitants (87 communes sont concernées)

- Fermeture anticipée des bars à 22 heures dès samedi 17 octobre

- Les foires telles que la foire Saint-Martin sont maintenues, en prenant en compte la nouvelle règle des 4 mètres carrés

- Interdiction du service au comptoir dans les bars 

- Plan de niveau 2 dans les EHPAD (restrictions des visites, protocole sanitaire renforcé, etc). 

 

Concernant les salles de sport, des mesures devraient être annoncées dans le courant d ela semaine prochaine. 

 

 

Les nouvelles règles qui s'appliquent en France à ajouter 

Après l'annonce du passage en état d'urgence, le gouvernement avait annoncé plusieurs mesures qui sont d’ores et déjà applicables dans tout le pays et donc dans les Pyrénées-Orientales. Petit rappel : 

-Toutes les fêtes privées, soirées étudiantes, et mariages seront désormais interdits, à partir de lundi en Pyrénées-Orientales

-Tous les restaurants doivent limiter à 6 le nombre des clients par table et indiquer les coordonnées des clients (pour le contact tracing)

-La règle d’un siège sur deux doit s'appliquer dans les lieux recevant du public.