Cédric Jubillar reste en prison. La justice prolonge son mandat de dépôt de 6 mois. Le juge des libertés et de la détention a rendu sa décision ce lundi, après un examen jeudi du dossier.

« La justice considère qu’il reste des investigations à mener » ont déclaré ses avocats qui vont faire appel. « Il y a de la déception » reconnaissait Me Martin qui attaquait « c’est scandaleux », « manifestement la justice française a un gros problème avec la présomption d’innocence et la détention provisoire » , « ce dossier est vide il n’y a aucun élément de preuve ». Cédric Jubillar « est déçu mais pas abattu » précisait Me Jean-Baptiste Alary et « la justice est en train de rechercher ce qu’elle devrait avoir avant de placer un homme en détention : des charges » ajoutait Me Emmanuelle Franck qui estimait « Cédric Jubillar est broyé par la machine judiciaire ». « On en a marre d’entendre que Delphine Jubillar est nécessairement morte » et la justice ne fait que « du raisonnement déductif ».

Cédric Jubillar, soupçonné du meurtre de son épouse, est mis en examen et incarcéré pour meurtre par conjoint depuis le 18 juin 2021. 

 


Voir aussi

Tarn

23/09/2022 12:16

Cette nouvelle audition dans le bureau des magistrats instructeurs, la cinquième, a...

Tarn

23/09/2022 10:40

Le 12 septembre dernier, le Conseil National de la protection de la nature a rendu un avis...

Tarn

22/09/2022 18:27

L'envolée des prix de l'énergie et la nécessité...