Tarn, Haute-Garonne et Pyrénées-Orientales dans le rouge.

 

Les chiffres du Covid inquiètent à nouveau en Occitanie. Selon les dernières données épidémiologiques : le Tarn, la Haute-Garonne, les Pyrénées-Orientales sont dans le rouge.

Funeste record pour le Tarn

Le Tarn est même le 4e département de France le plus touché par la 3e vague du Coronavirus. Les taux d’incidence s'élèvent sur 7 jours à 269 cas positifs pour 100 000 habitants en Haute-Garonne, 254 dans les Pyrénées-Orientales, 309 dans le Tarn ! Le Tarn qui connait une tension hospitalière à 117 %, cela signifie que les patients Covid occupent plus de lits de réanimation qu'il n'y en avait avant l'épidémie.

 

Plus de 35-40 ans en réanimation au CHU

Selon nos informations, un établissement hospitalier du nord est toulousain a connu un nombre d’admissions pour Covid très important dans la nuit de jeudi à vendredi. Des soignants n’ayant "jamais vu ça". Côté CHU de Toulouse, c’est "un flux Covid constant et équilibré entre entrées et sorties" nous dit-on. Mais de plus en plus de patients de 35-40 ans seraient actuellement en réanimation au CHU de Toulouse, des personnes "sans forcément de comorbidité" nous précise une source au sein de l'établissement. Le tension hospitalière est à 51% en Haute-Garonne, 69% dans les P-O selon l'appplication Covid Tracker. Le taux de vaccination (qui ne prend en compte que la 1ere  injection) oscille entre 2 et 3 % en Occitanie. 

A la veille de la période des vacances scolaires, le gouvernement a renouvelé son appel à la vigilance sur fond de progression des variants plus contagieux du coronavirus, en promettant de nouveaux rendez-vous pour la vaccination. Alors que le variant britannique avait été mesuré à 3,3% parmi tous les cas positifs les 7 et 8 janvier, il se situait à près de 14% en France au 27 janvier selon l'AFP.