Castres, déjà en mode phases finales, a fait un grand pas vers la qualification et la défense de son titre en allant s'imposer sur le terrain jusque-là imprenable de Bordeaux-Bègles (16-12), samedi, en ouverture de la 22e journée de Top 14.

 

Ce CO est inarrêtable. Depuis le début de l'année, il n'a mordu la poussière qu'une seule fois, à Paris, en neuf matches, et ce n'est pas le voyage chez la future monture de son manager Christophe Urios qui a troublé outre mesure les coéquipiers de Mathieu Babillot.


"Oui, c'est le coup parfait", s'est d'ailleurs félicité Urios. Plus costauds - sauf en mêlée - plus expérimentés, plus cliniques, les Castrais ont confirmé leur rang et leur dynamique actuelle et envoyé un message à tous leurs concurrents: il faudra être fort pour leur arracher le Brennus.   "On a fait ce que l'on avait prévu: bien défendre évidemment, s'occuper de certains joueurs qui étaient très importants chez eux, et essayer de mettre de la vitesse dans notre jeu, ce que l'on a fait plutôt pas trop mal", a poursuivi leur manager.

 

Aevc AFP.

Photo : archives.


Voir aussi