Castres écologique et solidaire, la liste citoyenne qui rassemble les forces de gauche et écologistes pour les municipales castraise, a présenté ce samedi à la mi-journée ses deux premières propositions, à l'occasion de l'inauguration de son local de campagne.

La liste, qui a réussi à réunir au sein d’un collectif des citoyens non-encartés mais aussi le Parti Socialiste, Europe Ecologie-les Verts, le Parti Communiste Français ou encore Génération, veut proposer pour Castres un projet « pour les 20 ou 30 ans qui viennent » explique la tête de liste André Martinez.

Un projet « à la dimension sociale et écologique. On ne peut pas continuer sans rien changer, estime le candidat, pour qui il faut impliquer les habitants. »

 

Première proposition de Castres écologique et solidaire : rendre l’Ecusson piétonnier le samedi. En toile de fond de cette proposition, le commerce du centre-ville, « dans une situation préoccupante juge André Martinez qui évoque un taux de vacance au-dessus de la moyenne. »

Plusieurs facteurs à cela selon lui : la forte influence des zones commerciales à l’extérieur de la ville, mais aussi la situation d’un certain nombre de castrais, dont « 20% vivent en dessous du seuil de pauvreté. »

Cette proposition de piétonnisation de l’Ecusson « n’est pas une solution miracle, mais elle veut ramener les gens en centre-ville. La circulation des voitures ne soutient pas le commerce. Cette mesure écologique et économique va dans le sens du partage de l’espace public » assure André Martinez.

Qui affirme vouloir se confronter au résultat de cette mesure : « nous consulterons les usagers et les commerçants au bout d’un an » pour dresser le bilan.

 

Deuxième proposition : augmenter de 20% la subvention globale accordée aux associations, et organiser des Etats Généraux du monde associatif.

« La cohésion sociale est fortement menacée à Castres après 18 ans de politique de Pascal Bugis » affirme le candidat de gauche, qui juge que les « associations ont été malmenées. Nous voulons créer une dynamique, un véritable partenariat avec les associations, et mettre fin au désintérêt et à l’opacité de l’attribution des subventions. »

 

Deux propositions qui précèdent la présentation du projet de manière plus large, ainsi que des 20 premiers noms de la liste, au mois de janvier. Une liste qui demeure « ouverte à ceux qui partagent les valeurs de la gauche et de l’écologie. »

 

 

Le permanence de campagne de Castres écologique et solidaire est au 5, rue des Capucins.