Les différentes manifestations des indépendantistes catalans à la frontière franco-espagnole ont créé des kilomètres de bouchons sur les routes de la Catalogne ce mardi.

​​


Après avoir commencé par bloquer l’autoroute A9 à partir de ce lundi au niveau du Perthus, les manifestants indépendistes catalans ont ensuite été délogés ce mardi matin pour  trouver très vite un nouveau point de blocage. Tous ont suivi l'appel de Tsunami Democràtic qui leur indiquait de rejoindre la Jonquera, sur l'un des rond-points de la N-II qui traverse la ville. 

Des centaines de manifestants se sont donc retrouvés en plein milieu de la ville-frontière. Alors que l'A9 restait bloquée de longues heures, les automobilistes du secteur avaient fait le choix de prendre la nationale pour rejoindre leur destination. Problème, ils se sont retrouvés coincés sur la route pendant des heures interminables entre le Perthus et la Jonquera.

On a donc tendu notre micro 100% pour connaître leur sentiment sur cette mobilisation. Si certains n'ont pas manqué de montrer leur agacement, d'autres acceptent de patienter, par compréhension des revendications des manifestants.

Automobilistes français bloqués à la frontière espagnole


De nombreux d'entre-eux vont encore devoir s'armer de patience. Après la Jonquera, une nouvelle ville a été ciblée par un appel de Tsunami Democràtic : Gérone. Après avoir indiqué de rejoindre un point de rassemblement à la gare TGV de la ville catalane, c'est finalement à nouveau sur l'autoroute que les indépendantistes catalans font désormais entendre leurs voix. À 19 heures, ils sont encore présents pour bloquer la circulation entre deux sorties de l'AP-7 à Gérone.


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

04/12/2019 13:24

...

Pyrénées-Orientales

02/12/2019 17:26

...