" Le pire élevage vu depuis 10 ans"

 

Dans une nouvelle vidéo choc diffusée ce jeudi, l'association L214 a mis en cause un élevage de canards des Pyrénées-Atlantiques dont elle a demandé la fermeture "urgente et définitive" au ministère de l'Agriculture, lequel répondu envisager sa "suspension d'activité".

   Bâtiment "totalement insalubre", cadavres de canards "décomposés" et "non ramassés", cages "en train de s'effondrer", épais "flot d'excréments" qui "déborde à l'extérieur", asticots, rats qui "prolifèrent": pour L214, l'un des bâtiments abritant des canards mâles à Lichos dans les Pyrénées-Atlantiques, à 50 km de Pau, atteint "des sommets dans l'horreur". Et les canards vivants, environ 150, se trouvent au milieu d'autant de morts.

   Les photos et vidéos mises en ligne sur le site de l'association de défense des animaux ont été prises "il y a quelques jours" en août, après signalement d'un "lanceur d'alerte". Elles dépeignent "le pire élevage que nous ayons eu l'occasion de voir depuis les débuts de L214" en 2008, a affirmé Sébastien Arsac, directeur des enquêtes de l'association.

   La situation y semble "totalement hors de contrôle" et l'élevage doit "fermer de toute urgence", selon l'association qui dit espérer "a minima une interdiction d'exercer une activité d'élevage" à l'encontre des responsables.

 

Plainte déposée, et demande de mise en demeure

 

Le ministère de l'Agriculture, qui avait appris l'existence de cette video, a indiqué dans la nuit de mercredi à jeudi qu'il demandait au préfet une "mise en demeure" de l'élevage en question pouvant aller "jusqu'à une suspension d'activité". "En parallèle une procédure judiciaire est ouverte" a précisé le ministère dans un communiqué, estimant néanmoins que ce cas "isolé" ne "saurait être généralisé".

   Une plainte a aussi été déposée mercredi par l'avocate de L214 au tribunal de Pau pour "cruauté envers animaux", "abandon", et "atteinte à l'environnement", en raison des risques encourus par le Saison, un proche cours d'eau, à cause des déjections s'écoulant du bâtiment. L214 a alerté l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique

 

La préfecture et EELV réagissent

 

Dans un communiqué, la préfecture des Pyrénées Atlantiques condamne ces "négligences sanitaires" et ne tolère "aucune maltraitance envers les animaux."

Les services vétérinaires de la direction départementale de la protection des populations (DDPP), accompagnés des militaires de la gendarmerie nationale, se sont rendus immédiatement sur place pour effectuer les premières vérifications. Les services de l’office national de la biodiversité et la direction départementale des territoires et de la mer ont été associés à ce travail. L’enquête établira les manquements. Une démarche judiciaire est en cours.

 

De son côté, le secrétaire national d'EELV Julien Bayou a salué jeudi "l'activisme" de l'association L214, dont une nouvelle vidéo choc met en cause un élevage de canards, tandis que les "ministres ne font rien" selon lui pour améliorer le bien-être animal.

 

Lien de la vidéo, ici. Attention, les images peuvent choquer les plus sensibles.

 

Source : AFP

Photo : l214.com


Voir aussi